Devinette...ici en Guadeloupe...

Publié le par Franck De La SALETTE

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL A UNE VACHE A L'AGONIE POUR CREVER COMME UN CHIEN?....

 

TOP CHRONO............

 

 

réponse:  3 jours...BRAVO aux gagnants!

 

 

Chers lecteurs de GDG,

 

Un  fidèle du blog me fait parvenir ce lundi de pâques la photo d'une vache, à l'agonie...

 

"...Week-end ordinaire au cap Allègre pour cette pauvre vache qui agonise encore, et ce depuis 3 jours !..."

 

m'écrit-il...!

 

souhaitant en savoir plus je l'interroge et un nouveau mail me parvient...

 

..."Eh oui, il y a eu une suite, car j'ai contacté la police municipale 0590 280860 qui a pris mon info en compte,  
puis notre vétérinaire local qui m'a donné le n° des services vétérinaires départementaux, 0590 215776 ...
ou m'a été indiqué celui du "chef" à Basse-Terre, 0590 990909 (Gerbier Guillaume)
... qui étant en congés pour la semaine n'a pu intervenir, ...
mais dont l'un des collaborateurs 0590 820323 (Mr Vorin) a finalement pris ma requête en considération 
en me demandant de compléter le n° 1823 de l'animal, qui se révèlait être trop court .
C'est donc en retournant lire FR 97 1036 sur cette étiquette à 15h que j'ai constaté que la bête venait de mourir .
J'en ai donc fait part à la police et à la personne de l'Agriculture à Basse-Terre,
qui m'a annoncé que la police l'appellerait, lui, pour connaître le nom du propriétaire afin de lui faire traiter la carcasse .

La chose s'est terminée par le déplacement vers 17h30 de mon épouse sur place (m'étant absenté),
afin qu'elle leur montre la dépouille de la vache, la police l'ayant confondue avec un rocher au premier passage .!
Ca inspire confiance, non ?

Mais je n'y suis pas allé sur place aujourd'hui pour voir ce qui est advenu de la pauvre bête .

Pour conclure, ce n'est jamais qu'un cas parmi d'autres ici, j'en vois pourrir au soleil au moins une fois par an,
et elles sont donc la proie de différents charognards qui en vivent,
mais en voir une agoniser 3 jours comme ça titille notre sensiblerie "métro" un peu décalée ici, j'en conviens.

En tout cas, l'administration, une fois prévenue, semble avoir agi pour le mieux

A un autre affaire, que je ne souhaite pas trop proche ..."

 

 

Merci à Pierre et son épouse pour cette intervention.  

Hélas la maltraitance animale est une chose courante en Guadeloupe et largement banalisée.

Une S.P.A quasi inexistante, qui en tous les cas fait ce qu'elle peut avec l'absence de moyens qu'elle a.  

Ici on écrase des chiens pour s'amuser et on rigole comme des tébés devant les cadavres !!!

 

Gandhi disait:  ..."On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux..."

Sans commentaire!

 

Quant au propriétaire de l'animal...non, n'en parlons même pas!

 

FDLS


 

 

100_0452.jpg

Commenter cet article

louisjacques 24/04/2015 19:43

Offre de prêt de 5.000 € à 9.500.000 € (Financement de vos projets)

Bonjour Madame et monsieur,
Avez-vous été rejeté(e) par de nombreuses banques ? vous êtes en
Fichage bancaire ou sortir du Sur-endettement ?
Avez-vous besoin de financements pour la consolidation de votre dette ?
Avez-vous besoin de prêt pour aider votre entreprise à se remettre sur
les rails ou autres besoins? votre solution c’est nous.
Nous sommes une société de prêt de capitaux et nous offrons des prêts
aux clients intéressés à faible
taux d’intérêt. Nous octroyons que des prêts entre particuliers
variant de ; 5.000 € à 9.500.000 € avec un taux d’intérêt
nominal de 3% quel que soit le montant. Si vous êtes intéressé
veuillez me contacte pas mail : louisjacquesmande@gmail.com

Patrick 15/04/2012 11:42

Lu sur le torchon France-Antilles de ce jour a propos de l'election presidentielle!!!!

SHAKA (Gwakafwika) — 14.04.2012  recommander (0)
Ne rêvez pas!
Au vue de ces vidéos, je dirais que chacun est libre de faire ce qu'il veut mais moi Shaka militant anti-colonialiste, vous pensez que moi en AUCUN cas je n'irais voter dans des élections
présidentielles françaises. Et même si le vote était obligatoire, je voterais blanc ou nul, ça c'est évident.
Oui nos parents se sont battus pour le droit de vote mais moi j'estime que voter ne doit concerner que des élections purement guadeloupéennes.
Depuis plus de 60 ans, on fait croire aux guadeloupéens, aux martiniquais ou guyanais et aux autres que voter pour la présidentielle française changerait quelque chose dans nos contrés. Moi
j'estime qu'il n'en est rien d'autant plus que les DOM-TOM que moi j'appelle COLONIES (en tout cas pour certains) représentent très peu d'intérêts pour quelques soit le candidat. On le constate
encore aujourd'hui.

Par conséquent je dirais à mes compatriotes de ne pas trop rêver, de ne pas trop compter sur cette élection s'ils veulent voir leur situation changer car je pense que c'est nous mêmes guadeloupéens
qui devrions le faire. Mais pour cela nous devons penser en PAYS et en PEUPLE.

le.condor 13/04/2012 19:03

Ta citation de Gandhi doit faire mal à tous ceux qui, en Guadeloupe, aiment et soignent leurs animaux mais malheureusement elle est parfaitement adaptée à un grand nombre de personnes qui réduisent
leurs bêtes à l'état d'esclave sur 4 pattes, peut-être une manière d'exorciser un bien triste passé: ..."On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses
animaux..."

Franck De La SALETTE 13/04/2012 19:47



Salut Condor,


Je suis d'avis que ma citation ne touche pas ceux qui aiment les animaux...et qui ne se sentent donc pas concernés...Mais bon nombre de Guadeloupéens maltraitent aussi les animaux c'est une
vérité...La justification du lourd passé m'a été servi encore cette semaine dans une entreprise de Jarry ou j'intervenais comme consultant et où l'un des salariés m'a traité de "sale métro"...le
chef de cette entreprise m'a expliqué qu'il fallait que je comprenne par rapport au passé la réaction épidermique de certains....MERDE!


Un jour je relaterai les histoires que racontait ma tante sorti vivante des camps de concentration qui cachait sa portion de nourriture sous ses jupes pour nourrir son enfant qu'on avait laissé
avec elle dans le même baraquement...Le petit garçon que j'étais s'en souvient bien...ces histoires n'ont pas 200 ans!


Bien à toi...


Merci pour ta participation