SCANDALEUX...Un établissement médical se débarasse de lits médicaux?...en bordure de mangrove...à Baie Mahault...ici en Guadeloupe

Publié le par Franck De La SALETTE

Un lecteur citoyen écrit:
 
Mesdames, Messieurs,
  Ne sachant pas où et vers qui m'adresser, je me permets d'envoyer ce message à plusieurs organismes qui, je pense, pourront mieux que moi traiter ce genre de problème, si l'on peut appeler ce qui  va suivre un "problème", ou qui pourront au moins relayer l'information aux services compétents !
  
Hier soir, samedi 21 août 2010, alors que je faisais un footing à proximité de chez-moi, entre Moudong-Sud et Houelbourg, j'ai découvert une décharge sauvage, rien de surprenant me direz-vous, c'est vrai ! Une de plus... Mais le contenu de cette décharge l'est quand même un peu, surprenant, quand on sait que quelques pays proches de notre chère Guadeloupe en auraient bien besoin et en auraient certainement fait un usage différent. Alors ce matin, je me suis empressé d'aller faire quelques photos de cette décharge sauvage pour vous montrer à quel point l'être humain peut devenir irresponsable, inconscient et ...autodestructeur.
  Quelle idée absurde de jeter du matériel médical en très bon état, voire pratiquement neuf ? D'accord, il n'est peut-être plus aux normes draconiennes régulièrement réinventées par nos chères instances Européennes, mais cette quinzaine de lits médicalisés aurait certainement fait le bonheur de quelques cliniques ou dispensaires Haïtiens ou autres, plutôt que de finir dans l'eau des rives du petit cul-de-sac marin de notre chère commune de Baie-Mahault !
Pourquoi jeter des denrées alimentaires encore consommables alors que d'autres n'ont pratiquement rien à manger ?
Pollution, oui, bien sur, une de plus, mais avant tout idiotie humaine qui me met mal à l'aise vis à vis de nos enfants ! Quel bel exemple pour eux de la solidarité des hommes, quel modèle de lutte environnementale, quelle beau comportement citoyen, quelle avenir pour cette si belle île !
Encore un qui se mêle de ce qui ne le regarde pas me direz-vous ? Désolé mais moi, je ne peux pas rester indifférent devant ce genre d'absurdité. Ne pas réagir, c'est admettre ! Et là, si personne ne réagit, alors c'est l'acceptation de l'absurde, de la bêtise humaine, du constat d'échec d'une civilisation qui s'auto détruit !
Propos excessifs pensez-vous ? Alors je ne demande qu'à être convaincu du contraire ! Expliquez-moi, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les décideurs, les dirigeants, le pourquoi du comportement de certains de nos concitoyens ? Manque d'éducation ? Manque de civisme ? Pas assez de répression ?
  
En espérant que ces quelques photos vous ferons réagir vous aussi et qu'elles vous permettront de retrouver les malheureux propriétaires des objets certainement jetés par erreur aux abords de cette piste...


La société SOTEC Médical contactée ce jour, par le biais de son directeur commercial, ne souhaite pas, pour le moment, communiquer sur l'identité de leur client mis en cause!
FDLS
Ce 31 août, RFO télé révèle après enquête, que ces lits, destinés à Haïti, ont été abandonnés par une association humanitaire indélicate. Ce matériel avait été donné par l'hôpital de Basse Terre!
Ce 2 septembre, le quotidien France Antilles par le biais du chef de cabinet de la préfecture Etienne Desplanques, nous signale qu'il sagit là, d'une ...bourde...et que tout est rentré dans l'ordre!...décidemment, ce sujet est SCANDALEUX du début jusqu'à la fin!


 
 
3.JPG
 
 
5.JPG
 
 
4.JPG
 
 
10.JPG
 
 
11.JPG
 
 
15.JPG
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dan 25/06/2011 16:58


Vraiment écœurant!


ME 05/09/2010 15:08


- A près la vache folle et les grippes "diverses et variées" que les animaux destinés à la consommation ont contractés par la "nutrition adaptée" des chaînes de production alimentaires
ultra-modernes (cages)
- Après les ampoules basse consommation nocives pour notre santé (émission de champs électriques et magnétiques) très largement promotionnées en Guadeloupe
- Après le chloredecone qui nous a déjà pourri la santé et va continuer sur des décennies sans compter tous les produits actuels tout aussi nocifs dont on ne parle pas
- Après le virus H1N1 qui à coûté au contribuable une fortune (ce sont nos impôts qui paient la facture aux labos) et son vaccin "presque obligatoire" qui comportait des substances toxiques
- Après la plus grande marée noire où les ingénieurs les plus calés de la planète ont mis 100 jours pour couler un bouchon de béton qui à été mis en place en quelques heures
- Après la dengue 2010 Guadeloupéenne (6 morts) que l'on tente d'éradiquer dans l'urgence à coup de pesticides alors qu'il faut tout simplement nettoyer, assainir là où tout est décharge,
irrespect, inconscience...
Voilà les lits à usage hospitalier jetés dans la nature... Ce coup-ci, c'est notre mental qui est malade. Pour de bon.

Optimiste, je pensais que nous finirions par surmonter nos mauvaises habitudes, corriger nos erreurs et prendre en main notre avenir et ceux de nos enfants. Force est de constater le contraire.

Nous roulons à toute vitesse, sans freins et sans arrêt programmé______ME


Franck De La SALETTE 05/09/2010 15:13



Merci pour les commentaires!


OUI, après 9 mois d'épidémie, après de longues années à dénoncer les décharges et les carcasses....nos politiques (tous socialistes) viennent de s'apercevoir que la Guadeloupe était un dépotoire
gigantesque...mais du haut de leur tout d'ivoire, pouvait il le voir? Preuve aussi, qu'ils se moquent TOUS bien de l'avis des concitoyens, car, je sais, que mon blog a été lu jusqu'au ministère
de l'intérieur! mais les guadeloupéens eux mêmes sont ils vraiment prêts a faire des efforts? c'est si facile d'aller jeter sa M.... chez les voisins!!!



mjo 01/09/2010 22:26


merci de vous battres la terre et les rivières ne sont pas fait,des poubelles meme si le fait de dont n a pas ete concret ils n ont aucune excuse


Nicolas 31/08/2010 17:33


Bravo à vous d'interpeller vos concitoyens. Malheureusement ce genre de chose est monnaie courante. Que dire de l’épidémie de Dengue où l’on demande ce que font les politiques alors qu’il est du
devoir de chacun de nettoyer autour de chez lui ? Ce sont toujours les autres qui font n’importe quoi. Je suis un dirigeant politique mais je peux vous affirmer que tant que chaque individu n’ira
pas plus loin dans l’approfondissement de sa conscience et de sa responsabilité, on n’avancera pas.


Condor 28/08/2010 18:39


Et oui ! la dégueulassitude continue....et tout le monde s'en fout !!!
J'ai reçu les mêmes infos, par émail, à ce sujet mais j'étais sûr que notre cher Franck DLS se chargerait de les publier ( malgrè les menaces dont il est victime ).
Tiens bon Franck ! beaucoup de gens te soutiennent. Moi le premier.